Skip to main content

Les signaux du burn-out

Un burn-out n’apparaît pas du jour au lendemain et il y’a différentes phases du stress à passer avant de sombrer réellement dans la maladie. Ces phases sont accompagnées de différents signaux. Quand ces signaux sont (re)connus à temps, il est possible d’intervenir et d’éviter le pire.

1: La phase d'alerte

Dans cette phase, il est question de stress aigu avec une récupération rapide après coup. Cependant, certains signes indiquent qu’une attention nécessaire doit être portée.

Mental: Indécision, confusion, absence, trouble de l’attention
Physique: Augmentation du rythme cardiaque, transpiration, respiration rapide, tension musculaire, gorge sèche
Emotionnel: Méfiance, inquiétude, irritation rapide, irascibilité

2: La phase de résistance

Lorsque le stress devient chronique, et qu’une personne est diminuée par une pression constante, les signaux changent aussi.

Mental: trouble de la mémoire, perte de la concentration, perte de la créativité, perte de l’humour, fixation sur le passé
Physique: problèmes gastro-intestinaux, troubles du sommeil, fatigue, allergies, maux en tous genres
Emotionnel: anxiété, isolement, jalousie, perte d’intérêt, sur-émotivité

3: La phase de l'épuisement

Le stress reste chronique entrainant le burn-out et le risque de maladie. Lorsqu’une personne arrive à ce stade, la prévention arrive trop tard. 

Mental: dépression, troubles de l’anxiété
Physique: affaiblissement du système immunitaire, des maladies gastro-intestinales, risques de maladies cardio-vasculaires
Emotionnel: anxiété, isolement, jalousie, perte d’intérêt, sur- émotivité


Cela pourrait vous intéresser