Accompagnement

accompagnement

Que devriez-vous offrir à votre stagiaire?

Votre stagiaire vous aidera dans votre travail pendant plusieurs semaines, voire mois. De cette façon, il ou elle aura une idée de ce qui se passe sur le terrain. Vous apprenez beaucoup au stagiaire et pouvez, de votre côté, externaliser certaines tâches. Quels sont les facteurs à prendre en compte pendant la période de stage?

  1. Un accompagnement suffisant. Laisser le/la stagiaire se débrouiller dès le premier jour n'est généralement pas la solution. Si vous n'avez pas vraiment le temps de lui expliquer tout de A à Z au préalable, permettez à votre stagiaire de vous suivre pendant une semaine. De cette manière, vous perdez moins ou pas de temps avec l'introduction, et le/la stagiaire obtient déjà une série d'informations.
  2. De la stabilité. Pour de nombreux stagiaires, un stage est un pas dans l'inconnu et c'est très excitant. Il est toujours plus agréable pour eux de leur offrir une certaine stabilité, par exemple en déterminant clairement les heures de travail et en leur donnant une place. Ou tout simplement pas: il y a aussi des étudiants qui sont déjà très indépendants et entreprenants et qui ont des horaires de travail et des conditions de travail flexibles, mais vérifiez à l'avance quelle est leur préférence!
  3. Du feedback! Votre stagiaire souhaite naturellement évoluer dans différents domaines et vous pouvez l'aider à y parvenir en lui donnant régulièrement votre avis. Vous devez le faire en permanence, par exemple chaque semaine ou chaque mois, mais à la fin du stage, prenez le temps de mettre en évidence les points positifs et les points d'attention du stagiaire. Ne soyez pas trop avare de critiques constructives!
  4. Du temps. En tant qu'entrepreneur vous avez du travail jusqu'au-dessus de la tête et, bien sûr, vous voulez avancer dans votre travail au plus vite. Mais vous devez aussi prendre le temps nécessaire pour votre stagiaire! Ne l'abandonnez pas à son sort dès le premier jour. Ici aussi, il y a bien sûr assez de débrouillard.e.s qui ne demandent pas mieux, mais assurez-vous que vous concluez des accords clairs au départ. Allez-vous souvent à des rendez-vous professionnels et à des événements? Il serait dommage que votre stagiaire passe ses journées seul.e au bureau. Emmenez-le/la avec vous! Ils apprennent beaucoup plus et peuvent dès lors prendre en charge beaucoup de choses à votre place. Pendant la période où vous avez un.e stagiaire à bord, prévoyez des moments libres dans votre agenda qui peuvent servir lorsque votre stagiaire a besoin de votre attention.
  5. Des missions stimulantes. Si vous ne lui faites exécuter que des tâches ennuyeuses, il est fort probable que votre stagiaire ferme son ordinateur portable à 17 heures et qu'il s'enfuit rapidement après son dernier jour de stage. Un jeune esprit aime les stimulants; assurez-vous que son stage soit excitant!

Conseils pour garder les stagiaires motivés - ABC de la motivation

  1. Autonomie: nous aimons tous avoir la possibilité d'avoir le choix, de nous sentir libre. Cela favorise la motivation: assurez-vous que votre stagiaire dispose d'une certaine autonomie dans le cadre de ses responsabilités professionnelles, qu'il/elle détermine sa propre méthode de travail, etc.
  2. Implication: les jeunes en particulier aiment faire partie d'un groupe et veulent être impliqués. Laissez le/la stagiaire prendre part à des réunions d’équipe, des briefings (créatifs), des tâches de groupe,…
  3. Compétence: tout le monde aime que le travail soit bien fait, pouvoir apprendre et se sentir assez fort pour relever des défis. Donnez toujours au/à la stagiaire des commentaires après un job et permettez-lui également de donner son avis sur certains projets et situations.

Communication

  • Sachez que le jargon spécifique n'est pas souvent connu des étudiants, donc essayez d'ajuster votre vocabulaire. Les jeunes ont l'habitude de communiquer directement, ne lisent pas ou peu de magazines et consultent plutôt les réseaux sociaux. Dans une culture d'entreprise, il en va souvent différemment. Concluez des accords clairs à ce sujet.
  • Faire la distinction entre communication informelle et formelle ou passer de l'un à l'autre peut être difficile pour les jeunes. Un stage est également très important pour l'acquisition de ce type de compétences. En tant qu'entreprise, vous devez aussi vous adapter un peu au style d'apprentissage du/de la stagiaire, avec enthousiasme mais avec des règles et des limites claires. Les règles sont les règles.

Travailler ensemble vers un objectif final et évaluer

Sur ce dernier plan, il est inutile de faire la distinction entre stagiaire et superviseur. Afin de réussir un stage, il est important de travailler ensemble pour atteindre les objectifs fixés. Quelques conseils pour ce faire:

  1. Approchez le stage comme un travail «normal» et considérez-vous comme des collègues
  2. Respectez-vous
  3. Posez des questions et échangez des connaissances
  4. Continuez à communiquer. Planifiez les moments de concertation au cours desquels vous parlez des problèmes actuels, vous pourrez vous concentrer, évaluer et adapter au mieux.
  5. Ajustez les attentes si nécessaire, mais gardez-les toujours claires et transparentes. Continuez à communiquer à ce sujet
  6. Assurez-vous que le/la stagiaire travaille en tant que stagiaire avec des personnes qui peuvent être considérées comme des collègues afin qu'il y ait suffisamment de place pour la consultation et que le ou la stagiaire fasse partie de l'entreprise auprès de vous
  7. Ça ne fonctionne vraiment pas? Osez mettre fin au stage. Autant pour vous que pour votre stagiaire le temps est précieux.

Un exemple de la façon dont cela devient une histoire très positive!

Les pièges à éviter

Une mauvaise approche est-elle possible? Bien sûr. Quelques exemples:

  • Donner au stagiaire la liberté au début et plus tard, resserrer les rênes > Il vaut mieux être strict au début, fixer les limites. Ne lâchez pas les rênes jusqu'à ce que le stagiaire démontre la bonne dose de compétence.
  • Oublier de planifier votre propre travail en fonction de la présence du/de la stagiaire > Tout l'art consiste à continuer à faire votre propre travail et à offrir un stage de qualité en même temps. Cela prend plus de temps que vous ne le pensez peut-être.
  • Amener un stagiaire à bord uniquement pour réduire la charge de travail > Cela peut avoir un résultat complètement différent de celui initialement prévu. Il est important d'impliquer la personne qui supervisera le stagiaire, de la demande à l'entretien d'embauche. Conseiller les stagiaires exige beaucoup de la part d'un employé, ce qui n'est pas toujours reconnu et apprécié par les cadres.
  • Juger trop vite : le/la stagiaire ne vous serre pas spontanément la main pour vous saluer ou il/elle répond aux appels téléphoniques par un «salut!»? Ne pensez pas immédiatement que le stagiaire est impoli. Peut-être qu'il ou elle n'a jamais été confronté.e aux conventions sociales professionnelles. Ces jeunes sont encore en plein développement, pas forcément bruts de décoffrage. Soyez ouvert à cela.

Cela pourrait vous intéresser